Comment mangez-vous vos grillons?

Publié dans Articles Bas-Saint-Laurent, par Les Saveurs du Bas-Saint-Laurent

Aujourd’hui dans le monde, plus de deux milliards de personnes consomment régulièrement des insectes. Contrairement à une croyance largement répandue, la consommation d’insectes n’est pas toujours une obligation née de la pénurie d’autres denrées.

Dans certains pays d’Asie ou d’Afrique australe, on considère les insectes comme des aliments délicats et on les consomme pour leur goût. Même si, en Amérique du Nord, cette pratique reste relativement marginale, en raison notamment de la barrière psychologique, l’entomologie est un marché mondial en pleine expansion.

Comment expliquer cet engouement ?

Valeur nutritive

Les insectes comestibles sont une source de protéines et de nutriments de haute qualité. Il est largement admis que la plupart des espèces d’insectes sont également riches en acides gras de type oméga-6, en fibres, en sodium et en plusieurs minéraux, ce qui en fait un super aliment.

Bénéfice santé

D’après certains essais cliniques préliminaires, dont celle de l’université du Wisconsin à Madison (États-Unis), les grillons permettraient une réduction générale des inflammations dans le corps, grâce à une teneur en chitine et autres fibres bénéfiques à l’équilibre intestinal.

Saveur

Si vous êtes réticent à consommer des insectes entiers (le marché propose différentes collations à saveur BBQ, miel et moutarde, etc…), sachez que la poudre de grillon s’apprivoise facilement. Polyvalente, elle peut s’utiliser dans de nombreuses recettes : muffins, galettes, crêpes, pains, smoothies, potages, etc… Sa saveur rappelle la noisette grillée et sa couleur ajoute une teinte chocolatée aux recettes.

Développement durable

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) considère depuis 2013 l’entomophagie comme la solution à l’insécurité alimentaire et aux changements climatiques. Quand on les compare à la viande, les élevages d’insectes nécessitent peu d’eau, de nourriture, d’espace et émettent peu de gaz à effet de serre. Par ailleurs, nourrir les animaux que l’on consomme avec une moulée à base d’insectes plutôt qu’à base de poisson pourrait permettre d’éviter la surpêche.

Économie circulaire

Les grillons sont des insectes de type broyeur, dont l’alimentation est principalement constituée d’épluchures et de plantes. L’élevage d’insectes destinés à la consommation permet donc la valorisation de certains restes alimentaires et surplus de transformation alimentaire.

Sources

Manon Plante, Magazine Contact, Université Laval, hiver 2019

Claire Stam, Euractiv, août 2018

Marie-Céline Ray, Futura Santé, août 2018

Annie Ferland, Science et Fourchette