Le Centre-du-Québec; la capitale nationale de la CANNEBERGE !

Publié dans Articles Centre-du-Québec, par Joelle Trottier des Filles du Nord

Que ce soit dans des smoothies le matin, avec une tartinade de poulet le midi ou mélangé avec de la vodka lors d’une soirée arrosée, on peut rajouter de la canneberge dans presque tout. Ça tombe bien, car en plus d’être remplie d’antioxydants, c’est également un fruit cultivé au Centre-du-Québec. En effet, la capitale nationale de la canneberge se trouve à St-Louis de Blandford. On y récolte approximativement les deux tiers des canneberges du Québec, et ce, à travers 15 cannebergières. Il s’agit donc d’un aliment que je vais mettre à l’honneur en septembre dans le cadre du défi local.

Crédit : Les Jardins VMO

Bien que la canneberge est une plante vivace, sa culture est assez complexe. Afin de protéger les plants du gel au printemps, à l’automne et à l’hiver, les plants sont inondés d’eau afin de maintenir leur température à 0°C. Intéressée à en connaître davantage sur cette culture particulière, j’ai pris un rendez-vous en octobre avec le centre d’interprétation de la canneberge. Tour de tracteur autour des champs, visite du centre d’interprétation et dégustation seront au rendez-vous lors du festival de la canneberge. Je vais également en profiter pour magasiner dans leur boutique où on y retrouve plus de 200 produits locaux.

Crédit : Les Jardins VMO

Ça vous intéresse d’ajouter cet aliment dans votre quotidien? Pourquoi ne pas aller en cueillir vous-même! Et oui, au même titre que les fraises, les framboises et les bleuets il est possible de faire l’autocueillette de la canneberge à Drummondville grâce à l’entreprise Les Jardins VMO, et ce, du 25 septembre au 18 octobre. Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter, vous ne serez pas mouillés, l’autocueillette est ouverte juste avant l’inondation des champs pour la grande récolte annuelle.

Puisqu’elles se conservent jusqu’à trois mois au réfrigérateur, vous pouvez les conserver jusqu’aux fêtes pour offrir à vos invités une belle sauce aux canneberges qu’ils pourront rajouter sur leur morceau de dinde, sur leur pâté ou sur un bon brie fondant cuit au four. Il est également possible de rajouter quelques canneberges dans vos coupes de champagne question de se mettre davantage dans l’esprit des fêtes.

Crédit : Joelle Trottier

Pour les amateurs de vélo, il est possible de visiter les champs de canneberges à bicyclette grâce à Tourisme Centre-du-Québec et son itinéraire Au pays des canneberges.  Ce parcours de 50 km commence au Centre récréatif Bieler à Saint-Louis-de-Blandford où on emprunte la route 263 jusqu’à Saint-Sylvère, puis la route 261 pour retourner au point de départ. Tout au long de la route, il sera possible d’apercevoir les champs de canneberges.

Définitivement, un parcours que j’ajoute à ma bucketlist du mois de septembre!


Filles du Nord, est un blogue pour découvrir de nouveaux endroits et pour partager la réalité de vivre en région. Le collectif regroupe des ambassadrices (et des ambassadeurs!) qui proviennent des 4 coins du Québec et qui partagent leurs réflexions, coups de coeur et expériences à travers des récits uniques.